TEXTES DE CHANSONS

"Maman la plus belle du monde"

est une célèbre chanson de Fernand Bonifay interprétée principalement par Tino ROSSI.(adaptation d'une chanson italienne de Marino Marini, la più bella del mondo).

Autres interprètes: Luis Mariano, Mathé Altéry, André Claveau, Dalida, Georgette Plana, Michèle Toor, Jean Raphael,...

"maman la plus belle du monde "



Maman tu es, la plus belle du monde
Aucune autre a la ronde n'est plus jolie
Tu as pour moi, avoue que c'est étrange
Le visage d'un ange, du paradis

Dans tous mes voyages, j'ai vu des paysages
Mais rien ne vaut l'image de tes beaux cheveux blancs

Tu es maman la plus belle du monde
Et ma joie est profonde
Lorsqu'à mon bras, maman tu mets ton bras

Maman tu es, la plus belle du monde
Car tant d'amour inonde tes jolis yeux
Pour toi c'est vrai, je suis malgré mon âge
Le petit enfant sage des jours heureux

J'avais fait des rêves, ou l'on s'aimait sans trêve
Mais les rêves s'achèvent, et toi seul m'est restée

Maman tu es, la plus belle du monde
Et lorsque tout s'effondre autour de moi
Maman toi tu es la.

 

 

Paroles Une Mère

                                                                                                         (Lynda Lemay)

Ça travaille à temps plein, ça dort un œil ouvert
C'est d'garde comme un chien
Ça court au moindre petit bruit, ça s'lève au petit jour
Ça fait des petites nuits.
C'est vrai, ça crève de fatigue
Ça danse à tout jamais une éternelle gigue
Ça reste auprès de sa couvée
Au prix de sa jeunesse, au prix de sa beauté.

Une mère,
Ça fait ce que ça peut, ça ne peut pas tout faire,
Mais ça fait de son mieux.
Une mère,
Ça calme les chamailles
Ça peigne d'autres cheveux que sa propre broussaille

Une mère,
C'est là qu'ça nous protège
Avec les yeux pleins d'eau, les cheveux pleins de neige
Une mère,
A un moment, ça s'courbe, ça grince quand ça s'penche
Ça n'en peut plus d'être lourde
Ça tombe, ça se brise une hanche
Puis rapidement, ça sombre

C'est son dernier dimanche
Ça pleure et ça fond à vue
Ça sent la NEVA ( ? pas sûr) des plus petits cercueils
O bien sûr, ça veut revoir ensemble toute sa progéniture entassée dans sa chambre
Et ça fait semblant d'être encore forte
Jusqu'à c'que son cadet ait bien fermé la porte

Et lorsque, tout' seule ça se retrouve
Ça attend dignement qu'le firmament s'entr'ouvre
Et puis là, ça se donne le droit

De fermer pour la première fois les deux yeux à la fois….

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×